Movember : la santé masculine est à l’honneur en novembre

Retour
Par Marie Brisack
image

 La 8ème édition de Movember en France est lancée depuis début novembre ! Qui n’a pas encore rejoint l’équipe ?

Temps de lecture : 3 minutes  

« Movember », qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un défi, initialement lancé en 2003 par deux amis, visant à inciter les hommes à se laisser pousser la moustache, comme signe de soutien aux victimes de cancers masculins. Devenu un rendez-vous en novembre dans plus de 25 pays, Movember, né de la contraction de « Mo » (pour moustache) et « november » (novembre), est aux hommes ce qu’Octobre Rose est aux femmes : un moyen de communiquer, de sensibiliser, et, à terme de mieux diagnostiquer les cancers masculins.

Parce que ces cancers sont encore mal perçus et jugés tabous par les hommes (car touchant à la virilité), l’association s’emploie à dédramatiser et à tuer le silence qui règne autour de ces maladies. L’idée n’est pas seulement se laisser pousser la moustache, mais bien d’inciter la population à s’approprier ce phénomène : en organisant des défis sportifs, de nouveaux rassemblements, des Mo-ments. Le but étant de générer des conversations sur le sujet et de faire du BRUIT. Alors, parlons-en ! C’est parti.

Le dépistage précoce, une étape primordiale pour lutter contre les cancers masculins

Le cancer de la prostate, 1er cancer masculin en France, touche 71 000 nouvelles personnes chaque année. Le cancer des testicules, lui, a doublé en 50 ans. La raison pour laquelle Movember souhaite sensibiliser les hommes aux cancers masculins, est que dans la grande majorité des cas : les symptômes de ces maladies ne se révèlent véritablement que lorsque l’évolution de la maladie est à un stade avancé. Avant, ces symptômes ne sont pas spécialement spécifiques d’un cancer et peuvent être confondus avec d’autres causes. Le dépistage précoce devient alors un facteur clé pour lutter contre ces cancers. Il est important que les hommes osent enfin parler de leur ressenti, de leur gène, de leurs antécédents familiaux, avec leurs proches et/ou leur médecin traitant. On estime que le cancer des testicules pourrait être guéri dans 95% des cas, s’il était diagnostiqué précocement.

Rendez-vous sur le site Movember ou sur e-cancer.fr, pour tout savoir sur le cancer de la prostate, le cancer des testicules, et les différents moyens de dépistages existants. 

1 250 projets financés depuis 2003 pour la santé masculine 

En 2018, l’association mondiale Movember a récolté plus de 65 millions d’euros pour lutter contre les cancers masculins. Ainsi, en France, la récolte de fonds a, par exemple, permis de financer un projet mené au CHRU de Lille, visant à améliorer la qualité de vie après traitement des patients à faible risque de cancer de la prostate, en faisant en sorte de diminuer les traitements excessifs. L’ONG finance également des essais cliniques internationaux et projets de recherches pour faire progresser les traitements de ces cancers masculins, et réduire les effets secondaires. 

Sources :
Movember.com
La ligue contre le cancer