Que faire pour protéger votre animal des puces ?

Retour
Par Marie Brisack
image

L’arrivée de la saison printemps-été annonce le moment de traiter votre animal contre les puces et les tiques, car c’est à cette période de l’année que les parasites se multiplient le plus. Découvrez nos conseils pour protéger efficacement votre animal de compagnie, et ce tout au long de l’année ! 

Pour commencer, d’où viennent ces puces ? 

Les puces proviennent de l’environnement extérieur… Cependant, sachez-le, le fait que votre animal de compagnie n’ait pas accès à l’extérieur ne le protège pas pour autant d’une potentielle infestation de puces ! 

Pourquoi ? Parce que ces petits parasites peuvent être transportés et se retrouver tant sur les animaux, que sur les humains ou dans notre habitat. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les puces se multiplient essentiellement dans la maison : couchage de votre animal, moquette, tapis, rainures de parquet…. dans lesquels elles pondent leurs oeufs, après avoir piqué votre animal pour se nourrir. Sans traitement, les puces s’installent et se développent en nombre sur votre animal, pour qui les piqûres peuvent être très douloureuses !

Comment savoir si votre animal est touché par les puces ? 

Le premier signal qui doit vous alerter est le fait que votre animal se gratte constamment.
En piquant, la puce injecte de la salive coagulante qui peut provoquer chez lui des démangeaisons. Cependant, en fonction de sa sensibilité, cela peut aussi passer inaperçu… 

Il convient alors d’inspecter régulièrement le pelage de votre chat ou chien, ainsi que votre habitat. N’hésitez pas à vous aider d’un peigne fin, avec un espace entre les picots ne dépassant pas 2 mm. La présence de petites billes noires de la taille d’une tête d’épingle révèlera la présence de puces. 

Quel traitement choisir ? 

De nombreux anti-puces ou anti-parasitaires existent, et sont proposés chez les vétérinaires ou en pharmacies. Pour qu’il soit efficace, choisissez un produit capable d’éliminer les puces à tous stades de croissance (oeufs, larves, adultes), mais aussi d’imprégner en permanence le pelage de votre animal pour lutter contre une nouvelle infestation. 

Sous forme de pipettes, de sprays, et même de comprimés, les traitements anti-puces requièrent tout de même certaines précautions. Ils doivent être adaptés :

  • A l’espèce de votre animal,

En mai 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) mettait en garde les maîtres : A chacun son anti-puce !, un traitement adapté aux chiens ne l’est pas forcément pour les chats. Notamment ceux contenant de la perméthrine, responsables de l'apparition de troubles neurologiques et pouvant être mortels chez les chats. 

  • A son poids, ainsi qu’à son âge, 

Préférez prendre des produits adaptés à l’âge de votre animal. Certains produits adaptés aux adultes peuvent ne pas convenir aux chiots ou aux chatons. 

Autrement, il existe aussi des shampooings, pour une action anti-puces immédiate. Ils éliminent les puces à l’instant T, mais ne protègent pas votre animal à moyen terme. Pour cela, seule une application régulière d’anti-parasitaires, renouvelée chaque mois tout au long de l’année, peut permettre à votre animal de lutter contre les puces. 

N’hésitez pas à nous demander conseil pour être dirigés vers le produit le plus adapté, et obtenir des conseils quant à sa bonne application !