Pourquoi dormir n'est pas une option ?

Retour
Par Diane Gozlan
image

 

-“Comment ça va ?
- Fatigué.”

Réponse franchement courante, n’est-ce pas ? 

Entre ceux qui vivent la nuit, ceux qui se font réveiller par leurs enfants, et ceux qui sont insomniaques… Les sacrifices en heures de sommeil pèsent sur le moral. Mais quels sont les effets du manque de sommeil sur votre santé ? Rappelons qu’en deçà de 7 à 8 heures par nuit (pour un adulte), nous manquons de sommeil. Dormir nous maintient dans un état physique, émotionnel et mental optimal.

Quelles sont les conséquences d’un mauvais sommeil ?

Une perte de contrôle émotionnel

Quand nous manquons de sommeil réparateur, les régions du cerveau qui gèrent nos émotions sont plus actives. Nos réactions sont alors moins maîtrisées et parfois inappropriées. Par exemple, nous pouvons nous montrer plus irritable, et nous énerver facilement.

Un aspect physique altéré

Le manque de sommeil se lit particulièrement sur le visage. Avec le temps, il provoque un vieillissement prématuré de la peau.

Un affaiblissement du système immunitaire

Lorsque nous n’avons pas un sommeil assez réparateur, nous empêchons notre corps de se reposer correctement. Dès lors, notre système immunitaire faiblit. Par conséquent, nous sommes plus exposés aux maladies telles que la grippe, le rhume ou d’autres infections. En effet, nos défenses immunitaires amoindries, nous ne pouvons nous protéger correctement contre les menaces microbiennes environnantes. Des virus dormants comme l’herpès labial peuvent également se manifester, agrémentant votre sourire d’un appétissant bouton rouge gorgé de pus.

Des envies de manger excessives et un risque accru d’obésité

Lorsque nous dormons, notre métabolisme est au ralenti. En dormant moins, l’énergie est davantage mobilisée par notre corps sous forme de calories, ce qui engendre une prise de poids. De plus, le manque de sommeil perturbe la sensation de faim et de satiété. Selon une étude publiée par la revue Sleep, le manque de sommeil stimule le système endocannabinoïde. Ce dernier est par exemple ciblé par la substance active de la marijuana, et augmente le désir de prise alimentaire. Quand les nuits sont suffisamment longues, le signal endocannabinoïde est faible pendant la nuit, augmente le matin jusqu’à un pic en milieu de journée et diminue dans l’après-midi. À l’inverse, quand les nuits sont trop courtes, le signal reste élevé jusqu’en fin d’après-midi (à un niveau 33% supérieur que celui observé sans privation de sommeil).

Un risque accru d’avoir un accident de la route

Les personnes dormant moins de 6h par nuit triplent leur chance d’avoir un accident de voiture à cause de la fatigue au volant. Cela est dû aux effets de l’épuisement sur la coordination du muscle oculaire.

Un risque accru de maladie cardiaque

Le manque de sommeil réparateur est en relation directe avec l’augmentation de la tension artérielle et les maladies cardiaques. En effet, dormir fait retomber notre pression sanguine. Le manque de sommeil finit par augmenter la pression artérielle, et le coeur se fatigue alors plus vite, donnant lieu à des maladies cardiaques.

Une mauvaise mémoire et des problèmes de concentration

Après une bonne nuit de sommeil, le cerveau améliore considérablement ses capacités. La phase de sommeil lent renforce la communication entre deux zones du cerveau : l’hippocampe et le cortex. L’hippocampe réactive alors les mêmes circuits que ceux stimulés pendant l’apprentissage. Les connaissances et les souvenirs sont transférés vers le cortex, où ils sont stockés et stabilisés sur le long terme. La phase de sommeil paradoxal renforce la communication entre le cortex et le striatum. Cette phase de sommeil consolide la mémoire procédurale et celle des habilités motrices et perceptives. C’est grâce au sommeil paradoxal qu’après avoir appris à faire du vélo un jour, nous savons parfaitement en faire le lendemain.

Nos conseils pour bien dormir 

Evitez de manger lourd le soir.
Prendre une douche avant de dormir.
Prévoyez l’heure à laquelle vous allez vous mettre au lit.
Evitez de ruminer les tracas de la journée, détendez-vous en respirant lentement et remémorez-vous les 3 meilleurs moments de votre journée (oui oui, même si la journée a été difficile).
Une tisane à base de camomille, oranger, tilleul, ou verveine peut vous aider à vous endormir.
Une température de chambre fraîche (entre 17 et 20°C).

Pour plus de conseils :

https://fondationsommeil.com/les-10-bonnes-habitudes-adopter/

;

https://www.therasomnia.com/dossiers/10-conseils-pour-bien-dormir-et-retrouver-une-bonne-hygiène-de-sommeil

Au même titre que respirer et s’alimenter, dormir est un besoin fondamental de l’être humain. Il est pourtant bien souvent oublié et sacrifié, car considéré comme une perte de temps. Ce que nous oublions réellement, c’est que bien dormir rime avec bien vivre. Le sommeil permet de prévenir et de réparer la fatigue, de diminuer les tensions et de conserver l’énergie du corps.

Les Valwinners vous souhaitent une douce nuit de sommeil.